Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

27 octobre 2021

(Photo : Laurence Freeman, Belgique)

Sagesse du jour                 (2021-10-27)

La sagesse universelle voit le monde comme une "grande chaîne de l'être", mais l'humanité en est devenue le maillon le plus faible. Le "sens" signifie un lien conscient, être relié. Et donc, si la chaîne se brise, le sens est perdu. La simple question "Quel est le but de la vie humaine ?" a reçu une multitude de réponses enrichissantes ; mais avec le sentiment actuel croissant de déconnexion, une grande partie de l'humanité, en particulier les plus riches, voit le spectre d’une absence de sens. Les différentes réponses et descriptions tissées par les traditions spirituelles apparaissent alors comme des cordes qui se balancent, déconnectées et qui échouent dans la recherche d'un but. Cette confusion endémique et cette rupture avec la sagesse en tant que transmission vivante ont inspiré John Main pour voir comment la restauration de la pratique de la méditation pourrait être partagée avec le monde contemporain. Avec son génie de la simplicité, il disait que "prendre d'abord contact avec soi-même" déclenche la guérison de l'ensemble.

Laurence Freeman OSB, Health & Wholeness

Partager