Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

23 juillet 2022

(Photo Laurence Freeman, Irlande)

Sagesse du jour         (2022-07-23)

Saint Irénée dit : "Le début est la foi, la fin est l'amour. Et l'union des deux est Dieu." Superbe petite formule. C'est aussi juste que e=mc2. C'est très simple. Le début est la foi, la fin est l'amour. La foi plus l'amour égale Dieu, et l'amour, comme nous le savons, chasse la peur.

De la première lettre de Jean (4,16-18) :

Dieu est amour : qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. Voici comment l’amour atteint, chez nous, sa perfection : avoir de l’assurance au jour du jugement ; comme Jésus, en effet, nous ne manquons pas d’assurance en ce monde. Il n’y a pas de crainte dans l’amour, l’amour parfait bannit la crainte ; car la crainte implique un châtiment, et celui qui reste dans la crainte n’a pas atteint la perfection de l’amour. (1 Jn 4, 16-18)

Il nous montre ici que la peur est toujours liée au sentiment d'être jugé, jugé et condamné, jugé négativement par Dieu parce que nous sommes des pécheurs, par d'autres personnes aussi parce que nous avons des défauts ou parce que nous n'avons pas rencontré leur approbation. La peur est donc toujours liée au jugement, à la comparaison, à la crainte d'une force supérieure qui nous accuse.

Laurence Freeman OSB, The brick wall of the ego 2

Partager