Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Revenir à notre source

Dans la nature, toute croissance doit être solidement enracinée pour être durable. Il est de même demandé à chacun d’entre nous d’être solidement enraciné dans le Christ. Je pense qu’en réalité la méditation est un retour à notre innocence originelle. Les Pères de l’Église décrivaient cette voie comme la « pureté du cœur ». Jésus nous demande de la trouver, débarrassée de l’égoïsme, des images et du désir. La méditation nous conduit à la clarté qui provient de la simplicité originelle et éternelle. Ainsi, nous nous contentons d’être simplement avec Lui, de prononcer notre mot, notre unique parole, du début à la fin de notre méditation, simplement et comme des enfants. Commencer à méditer ne demande rien de plus que la détermination à commencer. Commencer à découvrir nos racines, notre potentiel, commencer à revenir à notre source. Or, c’est Dieu notre source. Dans la simplicité de la méditation, au-delà de toute pensée et de toute imagination, nous commençons à découvrir en toute simplicité que nous sommes en Dieu, nous commençons à comprendre que nous sommes en Dieu de qui nous tenons la vie, le mouvement et l’être. Nous tentons de décrire cette conscience croissante que nous découvrons dans le silence et l’engagement quotidien comme une « conscience unifiée ». La méditation est précisément cet état de simplicité, lequel est le développement pleinement mature de notre innocence originelle… La merveille du message chrétien est que chacun est invité à partager ce même état d’union simple et aimante avec Dieu. C’est ce que Jésus est venu annoncer et réaliser. C’est ce à quoi chacun de nous est invité à s’ouvrir. Le Chemin de la méditation

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.