Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Ne s’attendre à rien

Réciter le mot de prière, c’est comme déverrouiller la porte de notre cœur. Le mot de prière est comme la clé qui ouvre la porte pour permettre à la pure lumière de l’amour d’inonder la pièce. Bien que puissant, c’est un processus en douceur. N’attendez pas de miracles spectaculaires. En fait, ne vous attendez à rien. Soyez humblement satisfaits chaque matin et chaque soir de revenir simplement à la pratique. La pratique elle-même recèle les puissances de douceur, de pardon et de compassion, qui se révèleront d’elles-mêmes. Ne craignez pas le pouvoir qu’elles ont de vous changer. Au début, il se peut que vous vous posiez beaucoup de questions sur la technique, les aspects techniques de la méditation. Comment faut-il réciter son mot de prière ? Doit-on, par exemple, le prononcer sur la respiration ? Ou bien au rythme des battements du cœur ? Je vous conseille, au début, de commencer aussi simplement que vous le pouvez. Dites-le simplement. Si vous le dites naturellement sur les battements du cœur, dites-le sur les battements du cœur. Si vous le dites naturellement sur la respiration, dites-le sur la respiration. S’il vous semble ne tenir compte ni de l’un ni de l’autre, dites-le comme vous le pouvez. Les questions techniques sont secondaires, et beaucoup trouveront naturellement leur réponse avec l’expérience acquise par la pratique. The Heart of Creation

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.