Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Le feu qui est amour

La purification qui mène à la pureté de cœur, à la Présence en nous, est un feu consumant, et la méditation nous fait entrer dans ce feu, qui brûle tout ce qui n’est pas réel, tout ce qui n’est pas vrai, qui n’est pas l’amour. N’ayons pas peur du feu ! Ayons une confiance absolue dans le feu, c’est celui de l’amour. Il est même davantage – c’est le grand mystère de notre foi –, c’est le feu qui est amour. Écoutons les paroles de Jésus dans l’Évangile de Jean : Je suis la vigne ; vous, les sarments. Celui qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit ; car hors de moi vous ne pouvez rien faire. Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors comme le sarment et il se dessèche ; on les ramasse et on les jette au jeu et ils brûlent. Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et vous l’aurez. C’est la gloire de mon Père que vous portiez beaucoup de fruit et deveniez mes disciples. Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez en mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez en mon amour, comme moi j’ai gardé les commandements de mon Père et je demeure en son amour (Jn 15, 5-10). The Door to Silence  

Partager