Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

L’absolue fidélité au mot de prière

La méditation est avant tout une prière de simplicité. C’est pourquoi nous devons apprendre à être naturels et à permettre aux processus naturels de se dérouler à leur rythme. Ainsi nous trouvons chacun notre propre vitesse pour réciter le mot de prière. La plupart de ceux qui méditent le récitent en rythme avec leur respiration. L’important est d’articuler clairement dans le silence du mental, un silence qui s’approfondit et s’élargit sans cesse, et de se concentrer sur le mot, à l’exclusion de toute autre pensée. N’oubliez pas : au début, vous le dites, puis vous le faites résonner dans le cœur, et enfin vous parvenez à l’écouter avec une totale attention. Quant à la fréquence, dites le mot pendant toute la durée de la méditation au rythme qui vous convient. Vous serez tenté de vous accorder un moment de répit, de vous laisser flotter, anesthésié, dans quelque monde inférieur de votre invention. Le moyen de surmonter cette tentation, c’est l’absolue fidélité au mot de prière. C’est la condition pour l’enraciner dans votre cœur. La Méditation chrétienne, conférences de Gethsémani

Partager