Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Immobilité, silence et simplicité

Avant de méditer, prenez quelques instants pour vous installer confortablement. Si vous voulez vous asseoir sur une chaise, veillez à ce qu’elle ait un dossier droit ; si vous vous asseyez par terre, prenez une posture confortable. Ensuite, essayez de rester aussi immobile que possible pendant toute la méditation. Au début, ce n’est pas aussi facile que cela pour la plupart d’entre nous, mais la méditation implique de parvenir à l’immobilité de corps et d’esprit. Elle nous fait prendre conscience de nous-mêmes en tant qu’un, en tant qu’immobile, en tant que complet. Vous devez donc apprendre à rester aussi immobile que possible. Dans cette position, fermez les yeux et commencez à répéter intérieurement, silencieusement, dans votre cœur, le mot maranatha. Dans certaines traditions, on appelle ce mot un mantra, dans d’autres un mot de prière. L’essence, l’art de la méditation consiste simplement à apprendre à dire ce mot, à le réciter, à le faire résonner en vous, du début à la fin de la méditation. C’est vraiment très simple, dites-le comme ceci : « Ma-ra-na-tha », en quatre syllabes détachées, également accentuées. La plupart des gens disent le mot sur le souffle, mais ce n’est pas essentiel. L’essentiel, c’est que vous récitiez le mot du début à la fin et tout au long de votre temps de méditation. La diction devrait être assez lente mais assez rythmée ; c’est tout ce que vous devez savoir pour méditer. Vous avez un mot, vous dites votre mot et vous restez immobile. Le Chemin de la méditation

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.