Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

6 juin 2022

(Photo Laurence Freeman, UK)

Sagesse du jour                 (2022-06-06)

Parlons un peu du succès et de l'échec. Vous savez que nous vivons dans une société qui vénère le succès, phénomène culturel où la seule chose qui compte, c'est quoi ? Gagner ! C'est une philosophie très, très dangereuse qui mène au bout du compte à la misère. Elle est insoutenable parce que personne n'est parfait. Tout le monde échoue. Si je voulais apprendre le mandarin et que je ne voulais jamais échouer, je n'apprendrais jamais, n'est-ce pas ? Vous n'apprenez qu'en acceptant le fait que vous allez échouer. Vous n'êtes pas parfait et le perfectionnisme est l'une des grandes choses qui a infecté notre système comme un virus et que nous devons éliminer. Nous pensons devoir être parfaits, avoir l'air parfait, agir parfaitement, faire croire aux autres que nous avons du succès, que nous sommes toujours au top, que nous n'échouons jamais. La capacité d'accepter et de montrer que vous êtes imparfait est un bon principe en termes de leadership. Vous pouvez être humain devant les personnes avec lesquelles vous travaillez ou que vous dirigez. Veillez donc à ne pas vous laisser dominer par le virus du perfectionnisme en ce qui concerne votre méditation. Parce que c’est un piège qui peut vous conduire à abandonner.

­­Laurence Freeman OSB, The Work of Selfless Attention

Partager