Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

19 juillet 2022

(Photo Laurence Freeman, Terre Sainte)

Sagesse du jour                 (2022-07-19)

Les personnes qui ont grandi dans des foyers très turbulents sur le plan émotionnel, sans protection, dont les membres de la famille ont des comportements imprévisibles, ou bien les personnes qui ont vécu un traumatisme dont le choc s'est inscrit dans leurs comportements physiques et psychologiques, les personnes qui ont vécu cela restent très souvent sous l’emprise d’une peur chronique. Le Bouddha enseignait que tous les êtres sensibles éprouvent de la peur parce qu'ils résistent à l'impermanence de la vie. Cela semble corroborer l'une des conclusions de la recherche médicale et de la psychologie moderne, à savoir que la peur de la mort est notre peur fondamentale. Ce n’est plus accepté par les chercheurs actuels, mais il est certain que la peur de la mort est l'une des peurs profondes qu’il nous faut réprimer ou éliminer. Nous devons donc évacuer cette peur ou cette conscience de notre mortalité, mais la réprimer revient à la repousser dans l'inconscient, et elle devient alors un autre support pour le mur de briques de l'ego.

Laurence Freeman OSB, The brick wall of the ego 2

Partager