Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

11 mai 2022

(Photo: Laurence Freeman, UK)

Sagesse du jour                 (2022-05-11)

Nous nous asseyons. Pourquoi ? Parce que s'asseoir est à mi-chemin entre se lever et s'allonger. Lorsque vous êtes debout, vous faites quelque chose. Vous vous affirmez. Lorsque vous êtes allongé, vous vous reposez et vous vous détendez au point de vous endormir. La position assise est donc une bonne posture, que vous soyez assis sur un coussin, jambes croisées, ce qui est une bonne position mais que vous n'êtes pas obligé de prendre ; que vous soyez assis sur un tabouret de méditation ou un petit banc, ce qui est très bon pour le dos ; ou que vous soyez assis sur une chaise, ce qui vous aide à garder le dos droit. Garder le dos droit est la première règle de la posture. La raison en est assez évidente. Rappelez-vous quand vous étiez à l'école et que vous et tous les élèves de la classe étiez assis avachis, l'air de s'ennuyer, et que le professeur disait : "Redressez-vous !" Vous vous redressiez tous et immédiatement votre esprit devenait réceptif et alerte. Asseyez-vous donc bien droit, en imaginant une ligne allant du sommet de votre tête à la base de votre colonne vertébrale. Vous n'avez pas besoin de vous asseoir de manière rigide. Vous pouvez être détendu en même temps. La colonne vertébrale a une courbure naturelle, vous n'avez donc pas besoin d'être comme un soldat au garde-à-vous. Mais gardez le dos droit, détendez vos épaules, vos pieds au sol, vos mains sur les cuisses ou sur les genoux.

Laurence Freeman OSB, The Work of Selfless Attention

Partager