La pureté du coeur

méditer chaque jour et trouver la paix intérieure
Extrait du livre de John Main "Méditer chaque jour et trouver la paix intérieure", disponible sur notre boutique.

Pourquoi méditer ? Pourquoi devrait-on méditer ? La tradition qui nous a conduits à nous réunir nous dit que si nous voulons vivre en plénitude, élargir notre esprit en plénitude, nous avons besoin de pureté de cœur, cette clarté de perception qui nous permettra de voir la réalité telle qu’elle est, de nous voir nous-mêmes tels que nous sommes, et de voir les autres tels qu’ils sont – rachetés et aimés de Dieu – et de voir Dieu tel qu’Il est – Amour absolu. Pour voir tout cela, notre cœur doit être pur, c’est-à-dire que nous devons être capables de voir droit devant nous sans que notre vision soit réfractée à travers le prisme de notre ego.

Kierkegaard définit la pureté du cœur comme la capacité de vouloir une seule et unique chose. La seule chose que l’on doit vouloir lorsqu’on médite, c’est de réciter son mot de prière, de prononcer sa parole, de dépasser toutes les complexités de la conscience qui réfléchit à elle-même ; c’est d’être silencieux et immobile. C’est pourquoi l’immobilité du corps est si importante en tant que sacrement, signe extérieur du calme intérieur. La pureté du cœur est la simplicité réalisée.

Nous en avons tous besoin, nous avons tous besoin de cette pureté de cœur si nous voulons avoir l’humilité de voir ce qui est sous nos yeux et de le voir avec une totale clarté de vision. Laissez-moi vous rappeler ceci : chacun de nous, chaque fois que nous nous asseyons pour méditer, est un débutant. Nous commençons comme si c’était encore la première fois et nous mettons de côté toutes nos peurs, toutes nos angoisses, tous nos espoirs, tous nos projets. Nous mettons tout de côté afin d’être ouverts au but suprême de notre condition de créature : être un, un avec nous-mêmes, un avec Dieu et un avec la création tout entière. Le processus de la méditation est ce processus d’unification, et le chemin est celui du mot unique, Ma-ra-na-tha. Ne vous découragez pas si vous trouvez difficile de rester avec le mot, mais restez avec lui. Ne vous découragez pas si des distractions vous viennent ; restez avec le mot.

Fully Alive

John Main
A propos John Main 357 Articles
John Main, moine bénédictin, est le fondateur du mouvement international de la méditation chrétienne. Après avoir appris à méditer auprès d’un maître hindou, il a découvert que, dans l’antiquité, des moines chrétiens comme Jean Cassien pratiquaient la prière d’une manière analogue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire