Demeurer avec Lui, en Sa présence

méditer chaque jour et trouver la paix intérieure
Extrait du livre de John Main "Méditer chaque jour et trouver la paix intérieure", disponible sur notre boutique.

Pour apprendre à méditer, il est nécessaire de méditer tous les jours, matin et soir. Apprendre est une discipline et nous devons être généreux de notre temps, de notre énergie, de notre attention. Nous devons être généreux. Nous ne pourrons jamais apprendre à entrer dans l’amour suprême, généreux et désintéressé de Dieu sans cet engagement généreux envers le Chemin et la discipline du Chemin.

Il ne suffit pas de parler ou de lire des livres sur la religion ou la spiritualité ; il ne suffit pas d’étudier ou d’avoir un directeur spirituel. Nous devons faire personnellement l’expérience chrétienne fondamentale et nous ne pouvons la faire qu’avec la simplicité d’un enfant. Ce lien entre simplicité et discipline explique pourquoi il importe de dire son mot de prière du début à la fin de la méditation. Nous avons tous un appétit insatiable pour l’auto-analyse, un souci inouï de notre personne, qui se cachent souvent sous le masque de la spiritualité, au point que si nous utilisions le temps de la méditation pour satisfaire ce désir, elle serait totalement contre-productive. Nous échouerions à satisfaire notre besoin le plus profond qui est le besoin d’unité. L’essence de la méditation est de détourner l’attention de nous-mêmes et de regarder en avant, au-delà de nous-mêmes, dans le mystère de Dieu, le mystère du chemin qui nous fait sortir de nous-mêmes pour entrer dans Son amour, dans l’union.

Aussi permettez-moi de souligner l’importance de réciter le mot de prière. Ne pensez pas à Dieu, ne pensez pas à vous. N’analysez pas Dieu, ne vous analysez pas non plus. Restez silencieux. Restez immobiles et demeurez avec Lui, en Sa présence.

Le Chant du silence

A propos John Main 353 Articles
John Main, moine bénédictin, est le fondateur du mouvement international de la méditation chrétienne. Après avoir appris à méditer auprès d’un maître hindou, il a découvert que, dans l’antiquité, des moines chrétiens comme Jean Cassien pratiquaient la prière d’une manière analogue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire