Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Se reposer dans le Seigneur

Le terme latin anciennement employé par les moines pour désigner l’état de prière est quies, qui contient la notion de repos, de silence, état que l’on désignait aussi parfois par l’expression « se reposer dans le Seigneur ». Cet état de repos suggère une confiance et une détente totales en étant en présence de Dieu. Dans notre société, nous sommes tellement accoutumés à lutter pour obtenir ce que l’on veut, à posséder des choses, à chercher l’approbation des autres, qu’il nous est très difficile de croire que nous faisons un bon usage de nous-mêmes si nous nous reposons simplement dans le Seigneur dans cet état de quies, de repos. Mais ce que ceux d’entre nous qui tentent de faire ce pèlerinage ne doivent jamais oublier, c’est qu’être seulement en Sa présence suffit. Lorsque nous sommes pleinement présents à Dieu, nous le sommes pleinement à nous-mêmes et pleinement à la création tout entière. Mais comme l’expérience humaine vous l’a appris, être totalement présents à autrui demande détente et confiance. On ne peut avoir un échange constructif avec quelqu’un si l’on pense que la chaise sur laquelle on est assis est sur le point de s’effondrer. Être présent à autrui requiert donc de la confiance en sa propre capacité relationnelle, confiance que l’autre nous accepte, qu’il nous aime. Or cette acceptation exige que nous soyons nous-mêmes prêts à être acceptés, que nous soyons nous-mêmes sans crainte de la relation, et dire le mot en méditation est un moyen pour parvenir à cette détente, cette confiance, cette absence totale de crainte, tandis que nous restons en présence de Celui qui est l’amour qui bannit toute crainte. Being on the Way

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.