Le but de la prière chrétienne

méditer chaque jour et trouver la paix intérieure
Extrait du livre de John Main "Méditer chaque jour et trouver la paix intérieure", disponible sur notre boutique.

La méditation est tellement importante parce qu’elle est la pure conscience de Jésus qui brûle notre ego. Sa gloire est la puissance d’une humanité pleinement accomplie, et s’engager dans une relation avec cette humanité nous permet d’agir en dépassant nos limites telles que nous les percevons et, souvent, les fixons nous-mêmes. La Gloire est ce qui brûle le péché.

La voie chrétienne doit être centrée sur le Christ plutôt que sur les illusions de notre enfermement égotiste. Nous n’avons pas à nous concentrer sur nos illusions ou nos tendances pécheresses, mais simplement – et cela ne veut pas dire facilement – à permettre à la gloire du Christ de les brûler, en les faisant apparaître pour ce qu’elles sont, des impostures. La gloire dissipe entièrement tout ce qui n’est pas glorieux.

Nous avons besoin de nous rappeler, aujourd’hui, que c’est le but de la prière chrétienne. Ce n’est pas le rejet de soi d’une fausse humilité, ce n’est pas la dépendance égocentrique, ou la peur, vis-à-vis d’un dieu parental ni non plus des jeux psychologiques avec notre intellect. Non, son but est la transformation dans la gloire, la vie en harmonie avec le mystère de Dieu dans la profondeur de l’être. Et parce que cette vie doit s’enraciner dans la réalité, on la connaît en étant enraciné dans la joie et l’amour. La prière est totalement réaliste, elle est la composante indispensable d’un sain réalisme. La seule réalité est Dieu qui est amour, et la puissance et la gloire de cet amour sont à découvrir dans notre cœur – si nous le cherchons. Et si nous le cherchons, nous le trouvons. Cette recherche est notre pèlerinage.

Word Made Flesh

John Main
A propos John Main 357 Articles
John Main, moine bénédictin, est le fondateur du mouvement international de la méditation chrétienne. Après avoir appris à méditer auprès d’un maître hindou, il a découvert que, dans l’antiquité, des moines chrétiens comme Jean Cassien pratiquaient la prière d’une manière analogue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire