Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

6 février 2022

(Photo : Laurence Freeman, UK)

Sagesse du jour                 (2022-02-06)

Par la conscience divisée, nous arrivons à comprendre la conscience unifiée. Mais ce n'est pas si simple. Que se passe-t-il lorsque l'on divise un nombre par un autre et qu'il y a un "reste" ? Quelle que soit la façon dont nous tentons de numériser les relations humaines, demeure toujours le "reste", le facteur humain. Il sert à nous rappeler que nous sommes créés à l'image et à la ressemblance de Dieu et que nous ne sommes pas des clones sortis d'une chaîne de montage. Comme les flocons de neige, nous sommes tous uniques. Cette conscience de l'unicité universelle est la base de la justice. Le premier article de la Déclaration universelle des droits de l'homme (1948) proclame que

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.

Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir

les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

 

Laurence Freeman OSB,  Rediscovering oneness, WCCM Newsletter

Partager