Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Apprendre à être silencieux

Ceux qui méditent depuis peu de temps, trois ou quatre ans, pensent souvent que bientôt ils cesseront de réciter le mot de prière et resteront simplement en silence. Ce que vous devez savoir, et il vaut mieux l’apprendre quand on commence, c’est la nécessité absolue de dire votre mot du début à la fin de la méditation. Toutes sortes de problèmes se posent à nous. Si l’on est chrétien, l’ego se demande : « Est-ce bien une prière ? Suis-je vraiment en train de prier Dieu en ce moment ? » Si l’on n’est pas chrétien, l’ego vous pose la question : « Suis-je vraiment en train d’utiliser ce temps au mieux de mon intérêt ? Ne devrais-je pas analyser les intuitions qui me viennent ? » Mais ce qu’il faut apprendre, chrétien ou non, c’est qu’il faut être silencieux. Ce que vous apprendrez, c’est que vous devez apprendre à être silencieux. Fully Alive

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.