Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

4 juillet 2022

(Photo Laurence Freeman, France)

Sagesse du jour                 (2022-07-04)

L'ego est-il un défaut de conception ? Ou fait-il partie de notre conception ? Je pense qu’il faut répondre qu'il fait partie de notre conception. Nous sommes censés avoir un ego ; tous les êtres humains qui ont existé, même les plus éclairés, avaient un ego, qui est la capacité de considérer que nous sommes séparés. Cette capacité a un objectif, qui est de nous préparer à une union plus élevée, à l'unicité. Le danger est bien sûr que nous restions bloqués dans cette perception de notre séparation, car c'est là que surgissent les problèmes. C'est pourquoi nous pensons habituellement que l'ego est une mauvaise chose, ou lorsque nous le rencontrons chez quelqu'un d'autre, nous le condamnons immédiatement ou le pardonnons difficilement. Et lorsque nous rencontrons l'ego en nous-mêmes, nous pouvons en être assez heurtés ou déçus, surtout si nous pensons faire de bons progrès spirituels et que nous découvrons alors que nous sommes capables non seulement de générosité, d'amour et de bonté, mais aussi de revenir à de vieux schémas d'égocentrisme.

Laurence Freeman OSB, The brick wall of the ego 2

Partager