Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

17 janvier 2022

(Photo : Laurence Freeman, Turquie)

Sagesse du jour                  (2022-01-17)

La méditation nous invite à nous tenir dans les endroits sombres de notre inconscient, là où nous rencontrerons parfois la peur nue de notre indignité, de notre honte. Là où nous pouvons faire l'expérience de notre solitude. Parfois, nous devons nous tenir là et attendre. Mais la beauté de la communauté fait que nous n'attendons pas seuls. C’est en communauté, en compagnie que nous attendons que cette présence se renforce et que nous finissions par être convaincus qu'elle est bonne et vraie. Cette description de l'apparition unique de la Résurrection peut se dérouler dans le temps sur de nombreuses années, sur toute une vie. C'est pourquoi John Main insiste tant sur le fait qu'il est souhaitable de s'engager dans une pratique sérieuse et régulière de la méditation, parce qu'il est clair que cela va faire nous transformer plus tôt et nous permettre de vivre davantage libérés des aspects négatifs de l'inconscient, sans lesquels nous pouvons vivre dans la Présence avec un sentiment d'émerveillement et d'espérance.

Laurence Freeman OSB,  The Unconscious and Grace 

Partager