Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

L’harmonie du Soi avec l’Autre

La méditation est un processus simple et naturel, c’est le processus qui révèle notre être véritable en tant qu’état de réceptivité, d’ouverture du cœur, à l’Esprit de Jésus qui habite en nos cœurs. Cette révélation se fait jour lorsque nous renonçons, nous nous écartons des manifestations extérieures de notre conscience telles que les pensées, les mots et les images, pour passer au niveau de la conscience elle-même. Nous devenons alors silencieux parce que nous sommes entrés dans le silence et nous sommes entièrement tournés vers l’Autre. Dans ce silence pleinement conscient et libre, nous nous ouvrons naturellement au Verbe qui procède du silence. C’est le Verbe de Dieu, dans lequel nous sommes appelés à être et dans lequel nous sommes chacun une parole du Créateur. C’est le Verbe vivant qui est en nous. Notre foi nous dit que nous sommes entièrement incorporés au Verbe, mais il nous faut le connaître pleinement, dans la hauteur, la longueur, la profondeur et la largeur de notre esprit, le connaître bien qu’il dépasse la connaissance. Le silence nous amène à cette connaissance, qui est si simple qu’aucune espèce de pensée ou d’image ne pourrait jamais la contenir ou la représenter. En renonçant à soi, on entre dans le silence et on se concentre sur l’Autre. La vérité qui doit nous être révélée est l’harmonie de notre Soi avec l’Autre. Comme le dit le poète soufi : « J’ai vu mon Seigneur avec l’œil de mon cœur et j’ai dit : Qui es-tu, Seigneur ? Toi-même, répondit-Il. » Un mot dans le silence, un mot pour méditer

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.