Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

L’expérience merveilleuse du silence

La méditation n’est pas le temps des paroles, aussi belles et sincères soient-elles. Lorsque nous entrons progressivement dans cette profonde et mystérieuse communion avec Dieu, toute parole devient complètement superflue. Pour entrer dans cette sainte et mystérieuse communion avec la parole de Dieu qui demeure en nous, il nous faut d’abord avoir le courage d’être de plus en plus silencieux. Dans un silence profond, créateur, nous rencontrons Dieu d’une manière qui transcende tous les pouvoirs de l’intellect et du langage. Nous devons écouter, nous concentrer, être là plutôt que penser. Le silence est absolument nécessaire à l’esprit humain s’il veut vraiment s’épanouir, et pas seulement s’épanouir, mais être créateur, apporter une réponse créative à la vie, à notre environnement, aux amis ; parce que le silence donne à notre esprit de l’espace pour respirer, de l’espace pour être. Dans le silence, on n’a pas besoin de se justifier, de se trouver des excuses, d’essayer d’impressionner qui que ce soit. Il suffit d’être, et c’est la plus merveilleuse des expériences quand on y accède. Ce qu’elle a de merveilleux, c’est qu’elle vous laisse entièrement libre. Vous n’essayez pas de jouer un rôle. Vous n’essayez pas de répondre aux attentes de qui que ce soit. Un mot dans le silence, un mot pour méditer

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.