Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

L’expérience de la prière

La méditation est une voie puissante si vous pouvez apprendre à réciter le mot de prière sans discontinuer, car c’est le moyen, en prière, d’abandonner son moi, de renoncer à soi afin d’être absorbé dans le mystère infini de Dieu. Les gens se demandent souvent en quoi consiste l’expérience de la prière. L’expérience de la prière consiste à se dépasser complètement, à dépasser toute parole susceptible de décrire cette expérience. Saint Paul la décrit comme l’entrée dans la gloire de Dieu. Mais en disant son mot, on abandonne tous les mots, parce qu’ils limitent l’expérience. Ils font de l’expérience une réflexion sur soi-même ; or l’expérience est celle de l’infini, et aucun mot fini ne pourra jamais circonscrire l’expérience. Mais je voudrais insister encore une fois sur le fait que la voie est une voie de simplicité et d’esprit d’enfance. « Si vous ne devenez comme les enfants » (Mt 18, 3) signifie « si vous ne retrouvez pas dans votre cœur la capacité d’émerveillement », un émerveillement innocent, une innocence que nous perdons tous si facilement et avec tant d’insouciance. Il nous faut la retrouver et le moyen de la trouver est d’entrer dans le silence, d’être, d’être ouvert à la gloire de Dieu, à la merveille de son être. C’est pourquoi notre mot de prière est tellement important. C’est pourquoi aussi rêvasser est un drame, c’est une occasion perdue, un enfermement dans le temps, alors que nous sommes tous appelés à ce moment éternel où nous nous perdons en Dieu. Le Chemin de la méditation  

Partager