Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

L’enseignement de la méditation

La méditation est l’action pure qui purifie toutes nos autres activités. Elle est pure parce qu’elle est désintéressée, totalement centrée sur l’autre. La plupart de nos activités, de nos espoirs et de nos projets sont poursuivis, entretenus et élaborés avec un souci prépondérant pour leurs résultats, leur intérêt matériel. Au pire, ce souci prend la forme de l’égoïsme pur. Mais toute préoccupation pour les résultats, pour le fruit de l’action témoigne d’une possessivité ou d’un attachement qui perturbe l’harmonie des énergies déployées dans l’activité en question. Toutefois, en méditant jour après jour, humblement et de façon tout ordinaire, nous entrons progressivement dans le mystère de l’activité désintéressée, centrée sur l’autre. Nous pouvons, il est vrai, commencer à méditer avec un souci superficiel de résultats, en essayant d’estimer si notre investissement en temps et en énergie est justifié par un rendement en connaissances ou en expériences « extraordinaires ». Tout le monde dans notre société est peut-être conditionné à débuter de cette façon, mais la pratique ordinaire de la méditation nous purifie de ce matérialisme spirituel, et en entrant dans l’expérience directe de l’Être, de l’action pure, nous découvrons que toutes nos autres activités sont progressivement, radicalement, purifiées de l’égoïsme. Pour le dire plus simplement, du fait que la méditation nous amène à faire l’expérience de l’amour au centre de notre être, elle fait de nous des personnes plus aimantes dans la vie et les relations de tous les jours. La méditation nous enseigne ce dont la théologie seule ne pourrait nous convaincre, que l’Être est Amour. The Present Christ

Partager