Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

La simplicité de l’immobilité

Méditer est simplement « se tenir immobile en son centre ». Le terme même de « méditation » s’est formé à partir du latin stare in medio, demeurer au centre. Mais il serait inadéquat de dire qu’il s’agit seulement de « se centrer » ou même de « trouver son centre ». Nous le faisons aussi, mais pas si c’est notre but conscient ; ce serait agir avec trop de conscience de soi, trop de désir. Nous ne trouvons notre centre qu’en nous plaçant dans le silence de Dieu, en dépassant toute image de centre ou de circonférence. Ce que nous prenons pour notre centre est trop souvent une illusion de l’ego qui s’observe, un lieu où nous aimons nous tenir pour observer Dieu à l’œuvre en nous. Mais cela ne peut jamais être la voie. Les défis à relever pointent vers le mystère d’union dans lequel il nous est demandé d’entrer. Mais nous ne trouvons l’accès à ce mystère de communion avec autrui et avec Dieu que lorsque nous atteignons en nous-mêmes le lieu où Jésus vit Son unité avec le Père, ce lieu d’où Il priait : « Moi en eux et toi en moi, afin qu’ils soient parfaits dans l’unité (Jn 17, 23). » Letters from the Heart  

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.