Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

La pauvreté en esprit

La notion chrétienne fondamentale dont Marie est l’illustration dans l’Évangile de Luc est la pauvreté en esprit. C’est la pureté du cœur, parce qu’il n’est pas terni par une volonté égoïste avide d’expériences, désireuse de sainteté, qui chosifie l’Esprit ou crée Dieu à sa propre image. Marie nous révèle la simplicité fondamentale de la réponse chrétienne dans une pauvreté d’esprit qui consiste à se tourner totalement vers Dieu et à se détourner totalement de soi-même. Marie est l’une des plus hautes expressions, toutes cultures confondues, de la femme pleinement accomplie, dans sa maternité, sa féminité ainsi que dans sa maturité spirituelle. Parce que Jésus et Marie sont pleinement accomplis, ils ne se démarquent pas vraiment l’un de l’autre. En Marie comme en Jésus nous voyons l’expression de la correspondance fondamentale entre le corps et l’esprit, qui trouve elle-même son expression dans le récit néotestamentaire de l’Ascension, et plus tard dans celui de l’Assomption. Ces récits sont importants parce qu’ils nous rappellent l’intégration de toute la personne qu’opère le mystère chrétien et la continuité de cette intégration dans la vie accomplie de la Résurrection. Community of Love

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.