Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

La fidélité au mot de prière

Le problème pour nous, hommes et femmes du xxe siècle, est d’être assez confiants, assez immobiles, assez simples, pour se contenter de dire notre mot. Rappelez-vous ces paroles de Jésus : « Si vous ne retournez à l’état des enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux (Mt 18, 3). » Jésus n’a pas dit : « Vous aurez du mal, ce sera difficile » ; il a dit : « Si vous ne retournez à l’état des enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux. » Apprendre à dire son mot fidèlement, humblement, est notre façon de parvenir à cette confiance d’enfant, cette foi d’enfant. En ce qui nous concerne, dans la tradition depuis laquelle nous nous exprimons en tant que moines, l’essentiel est la pratique. Si vous avez une heure chaque jour à consacrer à votre vie spirituelle, je vous conseille de passer une demi-heure le matin et une autre demi-heure le soir en méditation. Ne perdez même pas cinq minutes à lire des ouvrages sur la méditation, faites-en vous-mêmes l’expérience. Une fois que vous l’aurez faite, il sera temps de lire des livres. Il se peut même qu’à ce stade, vous en compreniez certains, mais même à ce stade, l’essentiel reste la pratique, une demi-heure tous les matins et de même tous les soirs. The Door to Silence  

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.