Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

La dimension personnelle de l’expérience spirituelle

Les penseurs qui réfléchissent aujourd’hui aux grandes questions cruciales pour notre avenir commun sont de plus en plus nombreux à prendre conscience que les problèmes sociaux fondamentaux sont d’ordre spirituel. Le problème fondamental pour chacun – qui est aussi sa chance fondamentale – est de savoir qui elle ou il est, quel est son potentiel et ensuite de réaliser ce potentiel dans l’amour de Dieu. La méditation répond à ces questions vitales fondamentales pour chacun. En raison de notre engagement dans sa pratique, méditer signifie que nous n’avons pas à nous contenter de vivre à proximité de la réalité spirituelle, en lisant seulement des livres à son sujet ou en écoutant les autres en parler. L’importance sociale de la méditation s’enracine dans cette dimension personnelle de l’expérience spirituelle. La vision chrétienne suprême est que Dieu est amour. L’expérience chrétienne suprême, inséparable de la vision authentique, est de connaître cet amour dans notre cœur. Tout cela n’est que paroles – airain qui sonne et cymbale qui retentit –, à moins que nous ne posions des actes concrets pour nous ouvrir à la réalité que désignent les mots. Word Made Flesh

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.