Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

La célébration de l’être

Avec la méditation, en apprenant à dire votre mot de prière, vous apprenez à faire confiance, vous apprenez à être. En effet, la joie de la méditation c’est d’être une célébration de l’être, une célébration de la pure joie de recevoir sa vie comme un don, et de faire ce que Blake appelait « embrasser la joie dans son vol ». La prière n’a pas pour but de posséder, ni de contrôler, mais de célébrer l’être. Nous parvenons à cette célébration parce que la méditation nous amène à nous centrer, à atteindre le point d’immobilité. En chaque personne il y a un point d’immobilité qui est moi, mais pas exclusivement moi. Ce que vous apprendrez en méditant, c’est qu’il n’y a qu’un centre, qui est le centre de tous les centres. Telle est la compréhension que nous donne la méditation – je le répète, en en faisant l’expérience personnelle – de la profonde unité de l’être, qui est en nous et de laquelle nous tenons notre être. L’engagement qu’elle implique est de se détacher de la préoccupation pour soi-même, par la fidélité au mot de prière pendant le temps de méditation et à la pratique biquotidienne de cette discipline du détachement. Les temps de méditation deviennent alors de plus en plus simples, de plus en plus joyeux, de plus en plus centrés. Et nos vies, qui sont profondément changées par la méditation, révèlent, en en faisant l’expérience personnelle, ce que signifient les mots « Dieu est amour ». Le centre de tous les centres est le Dieu qui est amour. The Heart of Creation

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.