Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Faire confiance et lâcher prise

Méditer est une façon de retrouver notre innocence et ainsi d’apprendre à faire confiance, comme un enfant, comme nous avions coutume de le faire avant de connaître la trahison, avant de devenir nous-mêmes des traîtres. Mais le grand message d’espérance de l’Évangile, c’est que du fait que nos péchés sont pardonnés, nos trahisons sont pardonnées et nous pouvons revenir à cette première plénitude de vie, par une plénitude de confiance, pleinement innocents et pleinement aimants. Aimer dans l’innocence c’est faire totalement confiance. Nous savons en méditant que nous vivons de cette puissance. Nous savons que nous sommes pardonnés, nous connaissons la merveille de la différence que fait pour nous la vie, la mort et la résurrection de Jésus. Chacun est invité à découvrir cela de façon unique, par soi-même, et ainsi à répondre pleinement au don de la vie qui lui est fait. L’innocence se caractérise par la confiance et Jésus déclare que nous devons faire confiance au Père et « mettre notre confiance en celui qui m’a envoyé ». C’est le principal défi et l’appel adressé au chrétien, car pour faire confiance, il faut lâcher prise. Pour faire confiance, il faut se reposer en Lui et accepter qu’Il nous tienne. Méditer ouvre à l’expérience – à laquelle chacun est appelé – de la réalité intérieure des vertus théologales, la réalité de la foi, de l’espérance, de l’amour : une réalité trine que réalise l’acte innocent de la confiance. Le Chant du silence

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.