Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Être en relation avec notre Créateur

J’ai commencé à méditer il y a une trentaine d’années, et mon maître me disait toujours, quelle que soit la question que je lui posais sur la méditation : « Dis ton mantra, dis ton mot. » Plus j’ai médité au cours des années, plus j’ai compris la profonde sagesse de ce qu’il m’a enseigné. Apprenez seulement à dire votre mot, et dites-le sans discontinuer, répétez-le sans interruption pendant les vingt, vingt-cinq ou trente minutes de votre méditation, et n’arrêtez pas de le répéter du début à la fin. Vous finirez par vous décrocher de vos idées, concepts, mots, pensées, de tout cet amalgame de distractions qui occupent votre mental la plupart du temps, et vous parviendrez, avec patience et fidélité, à une conscience claire. Quels que soient les phénomènes qui se présentent – couleurs, sons, visions ou autres –, adoptez comme principe de base que tout cela n’a aucune espèce d’importance ; cela n’a strictement aucun sens particulier, sauf peut-être que vous devriez être un peu plus détendu avant de commencer. L’une des choses à apprendre en abordant la méditation est de n’avoir aucune attente particulière. Beaucoup de gens, en Occident particulièrement, lorsqu’ils commencent à méditer, espèrent qu’ils auront des visions ou qu’ils auront une compréhension plus profonde de la vie, ou qu’ils recevront sagesse ou connaissance. Mais vous devez l’aborder avec une générosité et une pauvreté en esprit absolues, c’est-à-dire sans demandes ni attentes d’aucune sorte hormis celle-ci – une conviction qui s’imposera à vous en méditant –, qui est la raison pour laquelle nous avons été créés, c’est ce pour quoi tous les lecteurs de ce livre ont été créés : être, et être en relation avec notre Créateur. Le Chemin de la méditation

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.