Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Entrer dans la présence de Dieu

Je crois que nous avons tous peur de nous engager parce que cela semble limiter nos choix. On se dit : « Si je m’engage à méditer, je ne pourrai plus faire autre chose. » Mais nous découvrons tous, je crois, que cette crainte s’évanouit avec l’engagement réel à être sérieux, à être ouvert, à vivre non depuis la surface de notre être, mais depuis ses profondeurs. Nous découvrons tous en faisant l’expérience de la méditation que nos horizons s’élargissent au lieu de se rétrécir, et nous y trouvons non la contrainte mais la liberté. Comment cela se fait-il ? Je pense que c’est le résultat de notre engagement non à suivre un idéal abstrait ou une idéologie, mais à vivre la simplicité, celle qui est requise pour s’asseoir chaque matin, fermer les yeux et réciter le mot unique du début à la fin de la méditation. Commencez ainsi votre journée, par le contact avec votre nature profonde. Préparez-vous à vivre votre journée en étant. Puis, le soir, revenez et donnez du sens à tout ce que vous avez vécu dans la journée en vous ouvrant pareillement à votre enracinement en Dieu et au fond de votre être. Le mot de prière vous conduira à plus de silence, le silence vous amènera à plus de profondeur, là, dans la profondeur, vous ne trouverez pas des idéaux ou des idéologies mais une personne qui est Dieu, qui est l’Amour. Le Chemin est un chemin de simplicité. Ce que la méditation nous apprendra, c’est à accepter de nous simplifier davantage chaque jour. Écoutons encore les paroles de Jésus : Heureux ceux qui ont une âme de pauvre, car le Royaume des Cieux est à eux […] Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu (Mt 5, 3, 8). La méditation est la voie de la pureté du cœur, en abandonnant toute crainte et toute limitation pour entrer – simplement – dans la présence de Dieu. Le Chemin de la méditation  

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.