Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Apprendre à dire le mot de prière

Ne perdez pas le chemin de vue. C’est le chemin du silence, c’est le chemin du mot de prière et sa puissance est précisément que si nous y sommes fidèles, si nous abordons notre méditation chaque matin et chaque soir avec un cœur sincère, alors tout dans notre vie, tout ce qui se rapporte à notre vie doit s’harmoniser avec cette force d’harmonisation suprême : la puissance de Dieu, l’énergie divine, l’amour divin. Peut-être que la qualité dont nous avons le plus besoin sur le chemin est la patience envers nous-mêmes, parce que nous devons être doux. Il n’est pas toujours possible d’obtenir ce profond silence, cette union profonde, aux premières étapes de notre pèlerinage. C’est pourquoi il est si important d’apprendre à dire le mot de prière. Avec le mot de prière, nous sommes comme le sculpteur qui entaille un gros bloc de granit ; chaque fois que nous disons notre mot, la forme que Dieu a pour nous prend forme. On peut se croire lent, ou même indigne de cet exercice ; on peut même renoncer à dire son mot. Mais la forme est là et avec elle l’énergie pour la créer ; et cette énergie est l’énergie divine. Tout ce que nous avons à faire est de revenir à notre pratique, à notre silence, à notre fidélité. Et plus l’énergie coule fortement dans notre cœur, plus le silence est profond et plus vie intérieure et vie extérieure s’harmonisent. Being on the Way

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.