S’ouvrir totalement à l’amour de Jésus

méditer chaque jour et trouver la paix intérieure
Extrait du livre de John Main "Méditer chaque jour et trouver la paix intérieure", disponible sur notre boutique.

Ce que nous faisons en méditant, dans ce processus qui dure toute la vie, c’est focaliser notre perception sur un seul point qui est le Christ. Le Christ est notre chemin, notre but, notre guide. Il est notre but dans le sens où une fois qu’on est totalement avec lui, ne faisant qu’un avec lui, nous passons avec Lui dans le Père. En méditation, nous parvenons à ce nécessaire rassemblement en seul point et nous découvrons qu’il est le Christ.

Il est impossible de parler de la méditation comme il est impossible de parler de l’expérience chrétienne en termes appropriés. Comme le déclare un philosophe : « Dès que nous commençons à parler des mystères du Christ, nous entendons les portes du ciel se refermer. » Cependant nous devons essayer d’en parler, mais uniquement pour amener les gens au silence. Le silence de la méditation est notre chemin vers le mystère indescriptible qui réside au fond du cœur de chacun, à condition d’entreprendre ce pèlerinage vers la focalisation sur un point, la concentration mentale.

Méditer, c’est comme traverser le mur du son : en arrivant à ce point, il peut y avoir beaucoup de turbulences. C’est à ce moment-là que la discipline que vous avez apprise en disant le mot de prière et en continuant à le dire fidèlement vous permettra de vous ouvrir totalement à l’amour de Jésus qui vous les fera traverser. Nous avons besoin de discipline pour aimer et nous ouvrir à l’amour parce que nous avons besoin de discipline pour être libres. À l’approche de ce point, il semble que beaucoup de courage soit exigé, beaucoup de persévérance. Mais nous comprendrons que tout le courage et la capacité à persévérer sont librement accessibles en Jésus.

Le Chemin de la méditation

John Main
A propos John Main 356 Articles
John Main, moine bénédictin, est le fondateur du mouvement international de la méditation chrétienne. Après avoir appris à méditer auprès d’un maître hindou, il a découvert que, dans l’antiquité, des moines chrétiens comme Jean Cassien pratiquaient la prière d’une manière analogue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire