Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Carême 2024 – Mercredi des cendres – 14 février 2024

Loading

Réflexions quotidiennes du Carême 2024 :

Mercredi des Cendres (14 février 2024)

Aujourd'hui, nous commençons une autre randonnée de quarante jours à travers le désert jusqu'au fleuve de la mort vivifiante qui à la fois nous sépare et nous unit à la terre promise. Mais ne devenons pas trop spirituels. Ceux qui ont des cendres marquées sur leur front leur rappelant leur mortalité entendent également l’invitation libératrice à « changer de vie et croire en la bonté et la beauté de notre être ».

Comment pourrions-nous comprendre cela si notre spiritualité n’était pas immergée dans le monde matériel, permettant au matériel, le cas échéant, de dominer ? J’ai aimé un poème lu récemment, intitulé « Mercredi des Cendres » du poète catalan Joan Maragall. Il s'adresse à une femme dont la beauté juvénile l'a ravi.

La mort et les cendres, tu sais, n’ont rien à voir avec toi.
Ne laisse pas cette marque ternir
Ton front rose et frais
Tu n'as pas besoin de connaître la phrase sombre
Que le prêtre dira
Quand il se tournera vers toi

Il dit de sa beauté : « Elle t'a été donnée, tendre bourgeon sanguin, pour d'autres palettes qui ne sont pas de cendres ou de poussière ».

Notre thème de la WCCM cette année est la beauté et la bonté de tous les mondes. Nous pourrions consacrer l'expérience de désert de cette année à abandonner certains excès et à augmenter ce qui manque dans notre vie, pour nous aider à voir cela davantage dans notre vie quotidienne ? (La méditation fait bien les choses). Alors nous pourrions voir, comme le scientifique mystique Teilhard de Chardin, ces

Reflets pourpres de la Matière, glissant imperceptiblement dans l'or de l'Esprit, pour finalement se transformer en l'incandescence d'un Univers qui est Personne.

Teilhard se sentait chez lui dans le monde « des électrons, des noyaux, des ondes et des vastes réalités cosmiques de masse, de rayonnement et de courbures ». Si seulement nous pouvions voir le monde le temps d’un éclair au cours de chacun des quarante prochains jours avec cette merveilleuse beauté, humaine et cosmique, nous deviendrions vraiment constructifs.

C'est pourquoi la méditation est utile et transformatrice. Si vous souhaitez commencer à méditer ou recommencer ce Carême, vous ne serez pas seul.

Mon livre sur le Carême, « Sensing God », pourrait également être une aide pratique, avec des questions et des encouragements dans la pratique quotidienne.

Laurence Freeman, o.s.b.

Partager

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.