Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Carême 2022 – Samedi de la 4e semaine de Carême – 2 avril 2022

Réflexions quotidiennes du Carême 2022:

Samedi de la 4e semaine de Carême (2022-04-02)

Ma réflexion d'hier portait sur la santé mentale et se terminait par une référence à l'austérité. Ramana disait : " l'éclat de la vérité, dépourvue du je, est la plus grande austérité ".

J'ai été surpris et perturbé par le mot "austérité". S'il avait dit "liberté", "paix", "félicité", cela aurait été plus facile à comprendre. J'associe l'austérité à des mesures économiques sévères, qui blessent intentionnellement les plus pauvres et les plus vulnérables, plus que les riches et les puissants. Mais, à la réflexion, j’ai été surpris de tout ce que ce mot exprimait sur les conditions nécessaires pour rétablir l'équilibre dynamique de la santé humaine. Réduction de l'excès à ce qui est juste nécessaire, maîtrise de soi et simplicité. Il en est ainsi de la vérité, comme de la santé.

A Bonnevaux, en mai, nous accueillerons des personnes de tous horizons pour un séminaire sur la santé qui ne se contentera pas de parler de la santé mais de l'"expérimenter". Au rythme quotidien de la méditation, un médecin, un herboriste et un thérapeute nous rappelleront - ainsi que notre propre expérience - que le rétablissement de l'équilibre de notre système personnel et de la société dans son ensemble passe par une austérité douce et salutaire. Nous savons que c'est une austérité juste lorsque nous nous rendons compte que nous l'aimons et que nous en sommes reconnaissants.

 Par "expérimenter", je veux dire que le séminaire nous amènera à voir personnellement comment le sommeil, la nutrition, l'exercice et le travail corporel, ainsi que des moments de méditation et de partage, sont les ingrédients essentiels de la vie humaine. Le fruit de cette santé est la générosité de l'esprit et la capacité d'aimer.

Avant d'aller chercher trop rapidement une ordonnance et avant de commencer à désespérer de notre état d'esprit ou du chaos du monde, pourquoi ne pas apprendre soi-même le pouvoir de l'auto-guérison. Jésus dit souvent à ceux qu'il a guéris : "Rentre chez toi, va en paix. Ta foi t’a guéri". C'est ce que nous espérons que les gens ressentiront en rentrant chez eux après le séminaire.

La première étape pour restaurer notre santé mentale et la santé de notre planète est d'avoir foi dans les pouvoirs de notre constitution personnelle.

Laurence Freeman OSB, Fully Alive. Bonnevaux. May 3-8

 

Partager