Pourquoi le mantra MARANATHA?

Certaines personnes débutantes dans la méditation chrétienne se demandent pourquoi utiliser comme mot sacré, comme mantra, MARANATHA. Tout d’abord, dans la tradition de la méditation chrétienne telle qu’enseignée par John Main osb, c’est le mantra qu’il recommande à la lumière de sa propre expérience de méditation.

Pour diverses raisons, John Main privilégie MARANATHA et le recommande à la plupart des méditants. Il signale que sa sonorité est de nature à pacifier le mental. De plus, comme il s’agit d’un mot sacré dans une langue étrangère à la nôtre, il se prête moins à la réflexion et à l’imagination, ce qui facilite la méditation.

Mais le choix du mantra MARANATHA s’explique par son enracinement biblique. Il vient de la langue araméenne, langue du temps de Jésus, et signifie : «Viens, Seigneur Jésus.» On le trouve en 1 Co 16, 22. Saint Jean termine l’Apocalypse par ce mot (Ap 22, 20). Où le retrouve encore dans quelques-unes des premières liturgies chrétiennes (Didachè 10,6).

Même s’il donne sa préférence pour le mantra MARANATHA, John Main estime qu’on peut opter aussi pour le nom de Jésus (sans doute qu’il préférait en langue araméenne YESHOUA)  ou encore pour le mot que Jésus utilisait dans sa prière : « Abba », qui signifie Père. Mais pour notre maître de prière John Main, ce qu’il y a de plus important au sujet du mantra  c’est qu’il faut en choisir un et le conserver, parce qu’avec la pratique de la méditation il s’enracine profondément en nous. Il peut arriver que des personnes débutantes doivent choisir un autre mantra à la place de MARANATHA. Mon conseil à ce sujet serait  de se donner une période suffisante d’expérimentation avant d’effectuer un changement. Comme débutants, certains peuvent éprouver une certaine difficulté à porter l’attention au mot MARANATHA. Il apparaît étrange, étranger à notre esprit qui manifeste des résistances. Il y a là un apprentissage à consentir. Avec de la persévérance, cette situation de départ, inconfortable, va évoluer. Mais si le malaise reste persistant, le choix d’un autre mantra s’impose.

Michel Boyer
A propos Michel Boyer 0 Article
Michel Boyer est Franciscain et guide spirituel de la communauté francophone de méditation chrétienne au Canada. Il fut coordonnateur de l'organisme pendant de nombreuses années.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire