Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

MESSAGE DE MÉDITATION CHRÉTIENNE À L’OCCASION DU DÉCÈS DE LA REINE ÉLIZABETH II

WCCM

       

La reine Elizabeth II

 

Notre communauté pleure avec le peuple du Royaume-Uni et du Commonwealth - voire du monde entier - le décès d’une telle femme d’inspiration mondiale, dont le sens du devoir à l’égard de son rôle hérité avait un caractère profondément religieux. Elle a fait sentir à beaucoup d’entre nous qu’il s’agissait vraiment d’un sacrifice silencieux de soi, enraciné dans sa compréhension chrétienne du service. Sa résilience et sa joie étaient des qualités nourries par sa vie spirituelle.

Aussi sérieuse soit-elle à cet égard, elle a fait preuve d’une franchise personnelle chaleureusement inclusive, humaine et humoristique dans ses rencontres avec les gens à tous les niveaux de la société, et même  en tant que symbole de hiérarchie, elle représentait l’unité.

Au-delà de la politique, comme elle devait l’être, et fortement réservée dans l’expression de ses opinions personnelles , elle a également réussi à transmettre ses valeurs et croyances fondamentales de la manière la plus authentique - et silencieuse .

À une époque où le leadership est souvent altéré et dysfonctionnel, elle représentait ses meilleures qualités : fidélité, intériorité et équilibre. De cette façon, elle a permis à sa foi personnelle et à son esprit de prière de briller à travers ses paroles et son style d’accomplissement de ses devoirs. Ce qu’elle représentait et présentait n’a donc jamais été ressenti comme une imposition aux autres.

Pas étonnant que partout dans le monde, les gens pleurent sa perte de la scène mondiale, quelle que soit leur relation avec l’institution, et manquent sa façon d’incarner le service avec une grâce naturelle .

Elle est montée sur le trône quand j’avais un an. (Elle est née la même année que John Main). Le décès de la reine marque la fin d’une époque historique. Sa présence symbolique était devenue mondiale, de sorte que sa perte se fait sentir très largement.

L’heure n’est pas à la nostalgie. Une réponse contemplative serait de l’utiliser pour réfléchir à la direction inquiétante que nous prenons actuellement collectivement dans l’avenir. Cette pause dans l’agitation sera inspirée par l’exemple personnel de service altruiste qu’elle a vécu tout au long de son règne de soixante-dix ans.

Qu’elle repose en paix. Et que son successeur, le roi Charles III, soit fortifié par son inspiration et occupe ce rôle unique fidèle à ses meilleures valeurs spirituelles et globales.

Laurence Freeman

8 septembre 2022

***********************************************************************

POUR VOIR CE MESSAGE EN PDF: CLIQUER ICI

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.