Méditer, c’est simplement être ouvert à l’être de Jésus

Texte méditatif du 22 janvier

méditer chaque jour et trouver la paix intérieure
Extrait du livre de John Main "Méditer chaque jour et trouver la paix intérieure", disponible sur notre boutique.

Pour commencer à méditer, et persévérer, l’essentiel à comprendre est la simplicité de la méditation, qui consiste seulement en ceci : chaque matin et chaque soir, vous vous donnez l’occasion d’être. Vous êtes simple, car vous ne vous demandez pas : « Qu’est-ce qui m’arrive maintenant ? » Vous ne vous analysez pas, et vous ne vous évaluez pas. Vous ne vous dites pas : « Est-ce que cela m’apporte du plaisir ? », ou bien « Quel profit vais-je en retirer ? » Pendant ce temps consacré à être, oubliez complètement l’ego qui réfléchit à lui-même.

Il vous faudra commencer dans la foi. Vous ne pouvez absolument pas évaluer ce qui se passe lorsque vous commencez. Par la suite, vous ne vous fatiguerez pas à tenter de l’évaluer. La méditation étant un chemin de foi, il ne suffit pas de l’essayer par curiosité, en récitant son mot de prière pendant trois minutes, puis de s’arrêter pour voir ce qui se passe. Il faut apprendre à prononcer son mot du début à la fin du temps de méditation, tous les jours. Il n’y a aucune tension ni effort à fournir. Tout l’art consiste à libérer le mot dans son cœur, et non à essayer de dominer ou de contrôler à l’aide du mot de prière. Dites-le simplement et soyez.

Quel est donc le lien avec la foi chrétienne ? En termes chrétiens, nous savons que Dieu a envoyé son Esprit demeurer en nous par l’intermédiaire de la conscience humaine de Jésus. Son être est en nous. Méditer, c’est simplement être ouvert à son être.

En effet, le Dieu qui a dit : « Que des ténèbres resplendisse la lumière » est Celui qui a resplendi dans nos cœurs, pour faire briller la connaissance de la gloire de Dieu, qui est sur la face du Christ[1].

On ne trouvera cette lumière et cette gloire dans nos cœurs qu’à la condition d’apprendre à être immobile, silencieux et humble. C’est précisément le but du mot de prière.

Word Made Flesh

[1] 2 Cor 4, 6.

John Main
A propos John Main 190 Articles
John Main, moine bénédictin, est le fondateur du mouvement international de la méditation chrétienne. Après avoir appris à méditer auprès d’un maître hindou, il a découvert que, dans l’antiquité, des moines chrétiens comme Jean Cassien pratiquaient la prière d’une manière analogue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire