L’importance de la communauté de méditation

méditer chaque jour et trouver la paix intérieure
Extrait du livre de John Main "Méditer chaque jour et trouver la paix intérieure", disponible sur notre boutique.

Au contact des autres, nous nous éveillons à la vérité profonde de notre être, que nous sommes censés voir, et apprenons ainsi à cheminer au-delà de nous-mêmes. C’est pourquoi méditer régulièrement, tous les jours ou une fois par semaine, avec le même groupe ou la même communauté est un excellent viatique pour notre pèlerinage. Nous ne pouvons entretenir l’illusion d’un pèlerinage isolé lorsque nous sommes présents avec d’autres ; et pourtant, cette même présence physique et spirituelle nous rappelle à un engagement personnel plus profond à la paix intérieure, au silence et à la fidélité.

De la même façon, le groupe ou la communauté signifie la fin de tous les faux héroïsmes et mises en scène de soi-même. Le fait d’être au contact des failles et des limites ordinaires des autres place notre réponse et notre fidélité dans la perspective dont nous avons besoin pour trouver l’équilibre et l’harmonie dans notre vie. En présence des autres, nous nous connaissons nous-mêmes.

Mon étonnement grandit de jour en jour devant la palette et la diversité des gens qui entendent vraiment le message de l’enseignement sur la méditation, qui l’entendent depuis un lieu de paix profonde et peut-être insoupçonnée en eux-mêmes. Et je suis encore plus inspiré par le fait que tant d’entre eux restent fidèles à la discipline qui donne vraiment sens à l’écoute. Ce sont des personnes de tous âges, de tous milieux sociaux et religieux et de tous niveaux d’instruction ; mais elles ont toutes découvert un centre commun, le Christ, qui vit dans leur cœur et au cœur de toute la création.

The Present Christ

John Main
A propos John Main 73 Articles
John Main, moine bénédictin, est le fondateur du mouvement international de la méditation chrétienne. Après avoir appris à méditer auprès d’un maître hindou, il a découvert que, dans l’antiquité, des moines chrétiens comme Jean Cassien pratiquaient la prière d’une manière analogue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*