Le pèlerinage de la foi

méditer chaque jour et trouver la paix intérieure
Extrait du livre de John Main "Méditer chaque jour et trouver la paix intérieure", disponible sur notre boutique.

La vie chrétienne est l’exploration toujours plus profonde de la vérité que Dieu nous aime et que Jésus demeure en nos cœurs, au centre profond de notre être. Plus étonnant encore, nous demeurons dans Son cœur, « en Lui ». Le mental est incapable de comprendre une telle chose ; seul le cœur peut le savoir parce que c’est une connaissance qui s’acquiert uniquement dans l’amour.

Nous nous savons aimés, et ainsi nous aimons. La méditation s’attache à achever ce cycle de l’amour. Par notre ouverture à l’Esprit qui réside en nos cœurs et qui, en silence, est tendresse pour tous, nous entamons le pèlerinage de la foi. Nous terminons dans la foi, parce qu’il y a toujours un nouveau départ à la danse éternelle de l’être-dans-l’amour.

La foi et l’amour engendrent l’espérance. L’espérance chrétienne est la suprême confiance en la véracité de Jésus et la réalité de Son amour. Cette confiance nous permet de dire le mot de prière. Nous lâchons tout ce que nous voulons, tout ce que nous savons et par quoi nous savons que nous sommes. Nous le lâchons dans l’abandon de la pauvreté et nous sommes alors libres de plonger dans les profondeurs du mystère qui est amour, foi et confiance totale.

Mais vous, vous verrez que je vis et vous aussi, vous vivrez. Ce jour-là, vous reconnaîtrez que je suis en mon Père et vous en moi et moi en vous (Jn 14, 19-20).

C’est pourquoi nous abandonnons toutes paroles et apprenons à être immobiles : immobiles de corps, immobiles de mental et immobiles d’esprit. Enracinés dans notre mot de prière, enracinés en Jésus et enracinés dans l’amour, les uns pour les autres et en Lui.

Word Made Flesh

John Main
A propos John Main 190 Articles
John Main, moine bénédictin, est le fondateur du mouvement international de la méditation chrétienne. Après avoir appris à méditer auprès d’un maître hindou, il a découvert que, dans l’antiquité, des moines chrétiens comme Jean Cassien pratiquaient la prière d’une manière analogue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire