Le chemin de l’amour

méditer chaque jour et trouver la paix intérieure
Extrait du livre de John Main "Méditer chaque jour et trouver la paix intérieure", disponible sur notre boutique.

Réciter le mot de prière est un acte de pur oubli de soi. Chaque fois que nous le faisons, nous renonçons à nos pensées, nos soucis, nos espoirs et nos peurs, nous les laissons de côté. En perdant ces propriétés ou possessions du moi, nous perdons le moi. En disant le mot de prière, nous devenons, selon la formule du zen, « l’œil qui voit mais qui ne peut se voir lui-même ». Un méditant est une personne qui regarde droit devant elle. Sa vision se clarifie, parce que aucune des images déformantes de l’égoïsme ne peut en aucune manière réfracter la pure lumière divine qui, à la fois, pénètre dans l’œil du cœur et en émane.

La méditation est le chemin de l’amour, car son sens et son but est la communion. Mais il est tout simplement impossible de trouver le langage adéquat pour en parler ; c’est la raison pour laquelle le vocabulaire bouddhiste, par exemple, ou les déclarations de Jésus, sont si paradoxales pour des cerveaux habitués aux demi-vérités de l’expérience ordinaire. Quoi qu’il en soit, c’est un vrai et nécessaire paradoxe que nous devons nous perdre, nous devons absolument laisser le moi de côté, pour trouver notre soi.

Le mot communion exprime bien, à sa manière, l’expérience de la méditation. Nous sommes dans une commune union. Jésus et nous unis au Père. La voie de la méditation est un moyen de connaître la réalité, pour la simple raison que c’est uniquement par cette union totale et indifférenciée avec le Créateur que nous pouvons vivre pleinement à partir de nos propres racines. Vivre en plénitude, c’est être conscient de son origine et, ainsi, vivre pleinement de la puissance de Dieu. Pour parvenir à cette conscience, il nous faut être résolus. Nous avons besoin de cette fermeté qui nous permet de revenir jour après jour à la méditation, sans nous soucier de progrès, d’illumination ou de réussite, mais d’être appliqués à notre tâche avec fidélité et humilité.

En tant que méditants chrétiens, nos cœurs sont dirigés vers l’amour de Dieu. Chacun doit découvrir et se rappeler – le sachant avec une clarté et une certitude absolues – que nous sommes infiniment aimables et infiniment aimés. Nous devons le savoir non comme une simple proposition intellectuelle, mais d’une connaissance qui vient de l’expérience, dans nos cœurs. C’est la connaissance la plus importante qui soit, pour tout le monde, et c’est pourquoi la méditation est si importante.

The Heart of Creation

John Main
A propos John Main 158 Articles
John Main, moine bénédictin, est le fondateur du mouvement international de la méditation chrétienne. Après avoir appris à méditer auprès d’un maître hindou, il a découvert que, dans l’antiquité, des moines chrétiens comme Jean Cassien pratiquaient la prière d’une manière analogue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire