Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

9 janvier 2022

(Photo : Laurence Freeman, Irlande)

Sagesse du jour      (2022-01-09)

L'hémisphère droit du cerveau accepte beaucoup plus facilement l'approche apophatique, qui dit que Dieu est inconnaissable parce qu'Il est au-delà du temps et de l'espace, qu’Il est infini et sans limites. C'est donc la nature de Dieu, qui sera toujours au-delà de ce que nous pouvons saisir. Et pourtant, nous pouvons connaître Dieu. Nous pouvons le connaître intimement et pleinement, et être transformés par ce mode particulier de connaissance qui découle de l'immobilité et qui vient du cœur. C'est pourquoi la tradition chrétienne a toujours affirmé que nous ne pourrons jamais connaître Dieu par la pensée, mais seulement par l'amour.

Laurence Freeman OSB,  The Unconscious and Grace 

Partager