Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

7 septembre 2021

(Photo : Laurence Freeman, France)

Sagesse du jour                (2021-09-07)

C'est pourquoi le premier niveau de conscience que nous rencontrons lorsque nous méditons, la première étape de la connaissance de soi, est un peu un choc, car nous découvrons que notre capacité d'attention est très limitée. Et cela dure environ 40 ou 50 ans. À ce premier niveau d'attention, nous découvrons à quel point nous sommes distraits. Nombreux sont ceux qui abandonnent alors immédiatement la méditation. C'est le premier niveau de conscience auquel nous sommes confrontés : notre niveau élevé de distraction. Le deuxième volet des niveaux de conscience y est lié et est plus théologique, pourrions-nous dire, du moins c'est ainsi que nous l'éprouvons psychologiquement. Mais théologiquement, nous allons regarder le deuxième niveau qui s'y rapporte : ce sont les fruits de l'Esprit. Et vous vous rappelez que l'amour est le premier fruit de l'Esprit : (...) l'amour et l'attention, qui sont la même chose. Faire attention, c'est aimer ; aimer, c'est faire attention.

Laurence Freeman OSB, Attention and Love 1

1

Partager