Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

7 avril 2022

(Photo : Laurence Freeman, UK)

Sagesse du jour                 (2022-04-07)

Est-ce la fin du voyage ? Non. Le mantra nous amène ensuite à un autre niveau, que nous pourrions appeler "le mur de briques de l'ego". Le mur de briques de l'ego est ce que Le Nuage de l'Inconnaissance appelle la "conscience nue" de soi. Il ne s'agit pas de nos pensées du genre, "Il faut que j’aille faire un supermarché" ou "je dois appeler untel". Nous ne pensons pas à nos aspects psychologiques, nos sentiments, nos espoirs ou nos blessures. Pourquoi ces pensées sont-elles une distraction ? Pourquoi est-ce un mur ou une résistance ? Une façon de l'exprimer est de dire que c'est la pensée du "je". Ramana Maharshi dit qu'en méditation, il faut continuer à rechercher la source du "je", la source de la conscience, non pas intellectuellement mais expérimentalement, par le travail du silence, le travail de l'immobilité, le travail de la simplicité. Le mantra nous amène donc à une forme de fondement de la pensée du "je", en termes d'ego. Ici les distractions sont en réalité juste un fait.

Laurence Freeman OSB, The Brick Wall of the Ego

Partager