Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

30 novembre 2023

Loading

(Photo Laurence Freeman, France)

Sagesse du jour                 (2023-11-30)

C'est pourquoi la religion peut être la plus grande forme d'athéisme. Elle peut être le plus grand négateur du vrai Dieu parce qu'elle nie ou ne peut pas accepter que Dieu soit autre que moi-même, que, pour connaître Dieu, je doive transcender mon ego qui sépare. Ainsi, dès le début de la tradition biblique, le peuple qui reçut dans le buisson ardent la révélation de Dieu comme étant "Je suis", ne put pas accueillir facilement cette révélation. Ils s'éloignaient constamment et sautaient dans le lit d'autres cultes, religions et faux dieux locaux qui leur ressemblaient davantage. Ils n'eurent pas à s’interroger sur le mystère du "Je suis" de Dieu ; ils agirent simplement en se rapprochant des dieux qui reflétaient leurs propres désirs. L'ego a donc une grande responsabilité dans la création d'une vision illusoire de la réalité, ce qu'il fait presque inconsciemment. Il est comme un serviteur qui pense faire ce que veut le maître, mais qui ne demande pas : "Est-ce que je fais du bon travail ? Est-ce bien ce que vous voulez vraiment que je fasse ?" Il fait trop de suppositions et agit de sa propre initiative. C'est parce que le maître ne vérifie pas correctement ce que fait le serviteur, il ne vérifie pas que ce qu'il fait est juste et correspond à ce qui est vraiment nécessaire.

Laurence Freeman OSB, The Brick Wall of the Ego 2

https://wccm.us4.list-manage.com/track/click?u=c3f683a744ee71a2a6032f4bc&id=2decf43add&e=7d8aeb5347

Partager

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.