Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

3 septembre 2022

(Photo Laurence Freeman, Portugal)

Sagesse du jour                 (2022-09-03)

Dans « Un espace où être », Le Chemin de la méditation (2e chapitre, Bellarmin, 2001), le Père John parle de la façon de gérer les distractions. Voici quelques-uns des points qu'il soulève. La première chose à faire est d'ignorer la distraction, ne pas négocier avec elle ni s’y attarder, mais simplement la laisser tomber, l'ignorer. Une qualité intérieure de tranquillité commence alors à se développer. L'esprit distrait est constamment mobile, constamment agité et nous le ressentons, même physiquement parfois. Vous savez bien que lorsque vous êtes secoué émotionnellement, il est difficile de rester paisible. On a envie de se lever et de faire quelque chose. En ignorant les distractions qui se présentent, nous commençons à développer cette qualité d'hesychia, mot qui signifie "immobilité" ou "silence".

Laurence Freeman OSB, Attention and Love 1

Partager