Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

28 avril 2022

(Photo : Laurence Freeman, France)

Sagesse du jour                 (2022-04-28)

Les politiciens sont souvent mus par l'ego, tout comme les artistes. Les artistes aiment être appréciés et applaudis. Nous sommes tous à la recherche de la satisfaction de savoir que ce que nous faisons est reconnu, respecté et applaudi. Le danger est, bien sûr, que si cela devient la motivation dominante, primordiale - que je veux simplement que les gens, ou la majorité des gens, m'aiment - alors nous pouvons être très impitoyables dans la façon dont nous y parvenons, très myopes. Et c'est l'un des dangers de l'ego lorsqu'il ne fonctionne pas correctement selon sa fonction originelle - l'ego devient alors un tyran. Chez les dictateurs et les tyrans, chez les abuseurs, les personnes qui torturent les autres, chez les personnes impitoyables qui recherchent le pouvoir, nous pouvons voir que l'ego est incontrôlé, qu’il est devenu le maître. L'ego est en fait devenu le substitut du vrai moi.

Laurence Freeman OSB, The Brick Wall of the Ego

Partager