Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

26 février 2024

Loading

(Photo Laurence Freeman, Trinité)

Sagesse du jour                 (2024-02-26)

Ce renoncement à nos biens a un aspect matériel. Mais son sens le plus profond est la pauvreté de l'esprit, la capacité de renoncer à l'impulsion égoïste de posséder et de contrôler qui est un instinct très profondément ancré dans chaque être humain. Nous pensons qu'il est plus important d'avoir que d'être. Là encore, c'est dans notre prière et dans la méditation que nous renonçons à tous nos biens. Nous avons des responsabilités vis-à-vis de notre famille, de nos amis, de notre travail ; nous ne pouvons pas renoncer à tout et mettre nos enfants à la rue. Mais nous pouvons, tout en étant responsables de notre richesse ou de nos biens, y renoncer en devenant non possessifs et en les utilisant avec générosité et sagesse, sans être possédés par nos biens. C'est là un élément très important de la vie de disciple : savoir ce que signifie réellement la pauvreté d'esprit.         

Laurence Freeman OSB, Christian Life in the Light of Christian Meditation 1: Discipleship

[La vie chrétienne à la lumière de la méditation chrétienne. 1 : La condition du disciple]

https://wccm.us4.list-manage.com/track/click?u=c3f683a744ee71a2a6032f4bc&id=70976dd606&e=7d8aeb5347

Partager

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.