Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

22 février 2022

(Photo : Laurence Freeman, Trinidad)

Sagesse du jour                 (2022-02-22)

Encore un mot sur le silence. Le silence est un travail. C'est un travail d'attention. Il commence par un petit travail de maîtrise de soi, de garde de la langue. Il nous fait ensuite entrer dans une dimension intérieure, celle de la mise à l'écart des pensées. C'est donc à la fois intérieur et extérieur. C'est pourquoi nous gardons le silence physique - nous ne parlons pas - afin de pouvoir dépasser cette première phase et entrer dans ce travail intérieur. C'est à la fois personnel et communautaire. Nous comprenons vraiment ce que signifie vivre en communauté lorsque nous acceptons de vivre en silence, car n'importe lequel d'entre nous pourrait perturber le silence. Un pour tous et tous pour un. C'est une énergie à la fois fragile et très puissante. C'est la langue et l'esprit, c'est physique et c'est virtuel. C'est difficile parce que nous sommes vraiment liés aujourd’hui de manière symbiotique au monde numérique et à la communication. Il faut donc prendre cela au sérieux. Il y aura des symptômes de sevrage, mais vous vous sentirez mieux en le faisant. Et il est solitaire, ce silence, mais c'est aussi de l’amour.

Laurence Freeman OSB,  Rediscovering oneness, WCCM Newsletter

Partager