Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

21 juillet 2022

(Photo Laurence Freeman, Bonnevaux)

Sagesse du jour                  (2022-07-21)

John Main dit que la méditation est une prière de foi parce que nous devons "renoncer à nous-même avant que l'Autre n'apparaisse, et sans garantie préalable qu'il apparaîtra". C’est là le risque de la méditation, le risque de l'amour, le risque d'être vivant : renoncer à soi avant que l'Autre n'apparaisse, sans garantie préalable que l'Autre apparaîtra. Voilà pourquoi la méditation est un acte de foi. C'est bien sûr un acte de foi répété si nous méditons sérieusement et régulièrement. Et cela devient un acte d'amour.

Laurence Freeman OSB, The brick wall of the ego 2

Partager