Méditation chrétienne du Québec et
des régions francophones du Canada (MCQRFC)

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

2 mars 2023

Loading

(Photo Laurence Freeman, Irlande)

Sagesse du jour                 (2023-03-02)

Au début, nous prononçons le mantra avec une interruption mentale constante. Nous commençons tous dans notre tête, puis progressivement, au fil du processus de conversion, nous passons à la résonance du mantra. Qu'est-ce que cela signifie ? Cela signifie bien sûr que nous disons le mantra, mais avec moins d'effort, moins d'effort conscient de soi, parce qu’il fait maintenant davantage partie de nous. Il résonne avec nous et nous avons besoin de moins d'efforts. Nous sommes moins souvent interrompus. Bien sûr, pendant que nous prononçons le mantra, nous pouvons encore faire l'expérience de la distraction et de périodes de distraction totale où nous arrêtons complètement de dire le mantra. Mais alors nous lâchons prise, et nous recommençons à prononcer le mantra. Il s'agit donc d'un processus graduel et subtil, difficile à mettre en mots mais évident pour toute personne qui médite régulièrement. L'étape suivante est l'écoute. Le mantra est maintenant profondément ancré dans notre conscience, dans notre cœur. C'est pourquoi on l'appelle la prière du cœur. Et maintenant, lorsque nous nous asseyons pour méditer, la plupart du temps, c'est plutôt comme si nous le libérions.

Laurence Freeman OSB, The Art of Waiting

Partager

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.